Patinoires

Construite en un temps record, la patinoire artificielle de l’Ancien Stand, située à l’Avenue de France 55 à Sion, ouvre en 1957. Adaptée au cours du temps aux besoins des utilisateurs, elle est entièrement rénovée en 1994.

À la fin des années 1980, un concours est lancé pour la construction d’une patinoire couverte. Suite aux deux candidatures malheureuses de la ville pour les Jeux Olympiques 2002 et 2006, la réalisation du projet primé ne se concrétise pas et celui-ci doit être abandonné par manque de moyens financiers. Au début de l’année 2000, la ville de Sion décide de couvrir la patinoire existante en limitant le budget à 2 millions de francs. La construction débute en mars 2002 et se termine à la fin août de la même année.

La structure porteuse est en bois lamellé collé et posée sur des fondations de béton stabilisées par micro-pieux. Les neuf fermes sous-tendues ont une portée de 40m et un entre-axe de 8.50. Les façades se composent de panneaux sandwich métalliques placés à l’intérieur de la structure jusqu’à une hauteur de 3m, puis de panneaux translucides en polycarbonate fixés à l’extérieur. Ce choix de matériaux assure un éclairage uniforme de l’intérieur, quelles que soient les conditions atmosphériques et donne une apparence immatérielle à la halle qui se transforme, la nuit venue, en corps fluorescent.

Depuis 2002, plusieurs aménagements intérieurs ont été effectués, notamment la création d’une nouvelle tribune de places assises, d’une nouvelle buvette avec ascenseur, d’une loge VIP et d’un secteur visiteur séparé. La capacité maximale de l’Ancien Stand était de 1500 spectateurs (dont 360 places assises) avant l’ajout du nouveau gradin visiteurs côté est.

Auparavant, le HC Sion disputait ses rencontres à la patinoire du Pavillon des Sports (1938-1942 et 1944-1957) ou sur le lac de Montorge (1942-1944). À ce sujet, consultez notre page « Histoire du club ».

Par ailleurs, les deuxième et troisième équipes ainsi que le Mouvement Junior disposent de la possibilité de s’entraîner à la patinoire de Tourbillon (rue des Échutes, Sion). De même, la patinoire des Écluses, située à Nendaz, accueille régulièrement des entraînements et des matchs du HC Sion-Nendaz 4 Vallées. Ces deux patinoires sont artificielles, mais non couvertes (en plein air – sans toit).